Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 13:08
sans-titre.png
Objet: assister et fédérer les personnes et les collectifs
qui luttent pour la sécurité sanitaire des populations
exposées aux nouvelles technologies de
télécommunications sans fil
  
Siège social : 55 rue Popincourt, 75011 Paris
  
Adresse de correspondance : 33 rue d’Amsterdam 75008 Paris
  
Téléphone : 01 47 00 96 33
Association régie par la loi du 1er juillet 1901 e-mail : contact@robindestoits.org
  
Site : www.robindestoits.org
Membre du « Comité Opérationnel chargé de l’expérimentation
sur l’abaissement de l’exposition aux champs électromagnétiques » Membre du « Rassemblement pour la Planète »
dans le cadre du Grenelle des Ondes.
TABLETTES NUMERIQUES ENFANTS : ATTENTION DANGER !
A l’approche de Noël fleurissent des publicités destinées à convaincre les parents d’offrir à leurs enfants
des « tablettes junior » , parfois « dès 4 ans ! »
Aux yeux de l’industrie, manifestement, il n’est jamais trop tôt pour s’exposer aux champs
électromagnétiques… en effet, dès lors qu’elles se connectent à Internet, ces tablettes émettent des ondes,
autrement dit des champs électromagnétiques pulsés, dont les effets néfastes sur la santé ont été largement
prouvés par des études sérieuses.
Or, ces risques sont encore renforcés pour les enfants, dont les tissus sont plus minces, et dont
l’exposition au cours de la vie sera plus longue. Les travaux du chercheur américain George Carlo
soulignent les effets de ces ondes sur le développement de l’autisme et des troubles similaires.
L’ANSES, pourtant très soucieuse de ne pas alimenter les « peurs irrationnelles », est obligée d’admettre
ce qu’elle appelle pudiquement des « effets biologiques » : troubles du sommeil, mort des cellules, stress
oxydatif, atteintes à la fertilité masculine… Elle recommande également de réduire l’exposition des
enfants aux champs électro-magnétiques. Avec les tablettes, on fait exactement le contraire !
L’ANSES va rédiger un rapport sur les ondes et les enfants, mais il sortira après Noël, on se demande
bien pourquoi.
Mais alors, pourquoi tout cela n’est-il pas interdit ?
Mais ça l’est, ou cela devrait l’être.
Ainsi, le code de la santé publique (article L5231-4) permet au ministre de la santé d’interdire la
distribution d’équipements radiolélectriques destinés aux moins de 6 ans. Le problème est que les
ministres successifs se sont gardés de prendre les arrêtés correspondants… Le même code, dans son
article L5231-2, interdit de faire de la publicité pour l’usage des portables en direction des moins de 14
ans. Même si cet article ne s’applique pas aux tablettes (elles n’existaient pas à l’époque !) l’esprit est le
même !!
Protégez vos enfants, ne tombez pas dans le piège : n’achetez pas de tablettes connectées.
L’industrie fait appel, pour vendre ces produits, au couple infernal « séduction – addiction » qui a fait ses
preuves pour le tabac. Elle prépare des adultes « accros », dépourvus de sens critique et d’autonomie,
auxquels elle pourra vendre tout et n’importe quoi.
Dites stop, dites non. Donnez à vos enfants la chance de découvrir le réel avant le numérique et de
développer leur propre pensée, leur propre créativité. Les tablettes sont dangereuses, et le monde est plus
vaste et plus intéressant qu’un écran.
Distribuez ce texte à tous les parents et grands parents de votre connaissance.

Partager cet article

Repost 0
Published by regroupementdesparentsbeaussetans.over-blog.com
commenter cet article

commentaires